Mairie de Perpignan : le pari pour Pujol

PUJOL/ALIOT  L. Aliot et J.M. Pujol (DR)

Mairie de Perpignan : le pari pour Pujol

 

A cinq semaines du second tour des municipales, les paris sont ouverts, et depuis des mois, les médias nationaux glosent sur la victoire annoncée du député RN, qui se présente ici sans étiquette…

Malgré le maigre score du maire et la division chez les Républicains (Amiel Olivier accusant le maire d’avoir privilégié un « copain » pour commander des masques et donc, d’avoir reçu des pots de vin), le paysage politique et médiatique pari pour M. Pujol.

En effet, presque chaque jour, le maire sortant est présent dans le quotidien local : photo, entretien, action en faveur des Perpignanais pour l’acquisition de masques et la création de centres covid…

L’Indépendant parierait sur le candidat JMP… les autres candidats n’apparaissant plus dans le quotidien…sauf Agnès Langevine, venue dire un coucou aux petites mains du Vernet…mais les autres prétendants n’ont pas profité du contexte pour montrer leur solidarité, aux relents souvent électoraux…

Ce qu’a bien compris M. Pujol, très présent sur le terrain de la communication sanitaire : il sait que le maire en place est privilégié : les municipales sont favorables aux maires sortants, les citoyens les connaissent, les considèrent comme un refuge, comme une personne qui sécurise en période de tourmente et d’incertitude pour l’avenir…

Les électeurs, qui devraient s’abstenir encore plus que d’habitude en raison du danger sanitaire, peuvent aussi se mobiliser face à L. Aliot qui représente l’aventure, et même un virus pour certains…

C’est ainsi que les élus communistes ont annoncé clairement qu’ils appelaient à voter pour M.Pujol le 28 juin prochain. Le maire, macron-compatible, va recevoir aussi le renfort de Romain Grau, macroniste mais ancien républicain : un poste d’envergure devra lui être octroyé (la présidence de l’Agglo..?).

Défavorables, pour l’instant au « désistement républicain », les militants de gauche tente une 3° voie, avec une alliance entre l’extrême-gauche, le centre de C.Ripoull, les socialistes alliés aux verts…jusqu’aux électeurs de R.Grau…

Cette tambouille politique, alliant des personnalités et des idéologies incompatibles, ne fera pas long feu… Quoi qu’on en ait de retrouver encore Pujol face à Aliot, de se sentir impuissant devant ce dilemme…

 

Soit on accepte une nouvelle fois d’élire le maire par défaut. Soit on milite pour un triangulaire, pour obtenir des élus d’opposition à la mairie…Pour quoi faire..? Ce choix est-il raisonnable face à l’élection de L.Aliot..?

 

JPB (23 mai 2020)

- – -

Laisser un commentaire

Assistant Ressources Humain... |
Nymanntarp50 |
Le site du CSE de H3 Campus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SNUASFP FSU NANTES
| Mulhouse 2020
| Agencewebnicemetropole